«

»

Mar 26

Championnat du Finistère – retour en images

Le championnat du Finistère s’est déroulé la semaine dernière. Si Quentin Morvan a gagné le titre chez les seniors messieurs, d’autres joueurs de Saint-Divy étaient présents.
Tout d’abord le samedi, Ils étaient trois au départ, mais seul Clément Lucas est venu, les autres étant malades ou blessés. Il se classe second de sa poule et s’incline au tour suivant contre la tête de série numéro 6. Il se classe alors 17ème. Une bonne expérience , c’est sur.
Place au Dimanche avec les catégories séniors. Dans le tableau 9 à 10, notre représentant, Eric Goasduff, sort de poule et perd au tour suivant contre un ancien jouer de Saint-Divy.
La famille Kerneis (Gwen et Thom) rentre alors en piste: Tom s’incline dans une poule délicate et Gwen est éliminé au tour suivant, en 1/8ème de finale. Va falloir se ressourcer à midi.
Pendant ce temps, le tableau seniors (17 à NC) débute avec les poules à 10H00. Et c’est toujours délicat de débuter le matin. Toutes les parties furent accrochées avec des belles. Tous les joueurs (sauf Quentin) sortent seconds de leur poule.
Place donc aux matchs de barrages durant le temps de midi, ça ne passe pas pour Guillaume MORIZUR, Baptiste BEUGIN et Nicolas VIENNOT. En 1/8 de Finale, Pascal HALLEGOUET réalise un gros match sur le futur finaliste, étant tout près de mener 2-0. Pendant ce temps, son compère de double, Patrick LE ROY, mené 3-0 revient à la belle contre la tête de série n°2. Deux petites erreurs ont scellé le score de cette partie, frustrant.
Il ne reste donc que Quentin, pour les 1/4 de finale, avec le résultat que l’on connait.

messieurs17N

messieurs17N

Place donc maintenant aux doubles. Si la paire MORIZUR – VIENNOT a frôlé le néant, les autres paires avancent tranquillement dans leurs tableaux. Si bien que les deux paires de Saint-divy se jouent en 1/2 finale du tableau principal. C’est la paire BEUGIN-MORVAN qui s’impose mais rate le titre en finale…
doublesMessieurs17N

Après une mise en condition à la pause méridienne, la paire familiale KERNEIS réalise une grosse prestation et se hisse au niveau de la finale!
Malheureusement, faute de carburant dans le moteur (on ne le saura jamais), la finale promise leur échappe.

doublesMessieurs1116

doublesMessieurs1116


En conclusion, si Quentin MORVAN s’impose pour le titre principale, les doubles , tradition saint-divienne, ont été au niveau attendus avec une mention spéciale pour le double familial KERNEIS.
La présence de jeunes joueurs dans les tableaux du samedi reste un point positif pour l’avenir.

(1 commentaire)

  1. paco

    Super résumé !! tu as bien cerné les Kernéïs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>