Criterium fédéral, Tour 2, les jeunes sur le pont

Criterium fédéral, Tour 2, les jeunes sur le pont
Pour ce second tour des criteriums fédéraux, direction le grand sud (Pouldreuzic) pour les plus jeunes et la banlieue Brestoise pour les plus grands.
Nos jeunes pousses (5 joueurs) ont été répartis dans les deux niveaux de départementales : D1 pour Noa et Ewan, et D2 pour les poussins Axel, Noa et Paul. Les coachs Pascal, Fabrice et Nicolas sont aussi du déplacement.
Départementales1
Pour les poules, on rentre tout de suite dans le vif du sujet : Ewan, commence par la tête de série n°1. Malgré cela, il obtient une victoire et se classe 3ème. Noa avec deux autres joueurs se classe second. Une maladie du service raté semble s’être immiscée dans la tête de nos joueurs.
Place aux barrages, Noa s’impose et dispute le tableau OK. Ewan rate le coche et bascule du côté KO. Pour le ¼ de finale, Noa ne trouve pas la solution, et termine à la 8ème place. Pffff ,….. ce sera pour la prochaine fois.

Ewan, s’accroche sans démériter mais n’arrive pas à conclure dans le money time. La faute à cette maladie du service raté ? Les coachs semblent perplexes… Il termine 14ème

Départementales 2,
Les trois jeunes joueurs débutent les poules. Noa trouve son top coup droit, on se dit que l’on va passer un après-midi tranquille. Axel, motivé, est prêt à en découdre. Paul réfléchit….
Noa gagne une rencontre dans sa poule et termine 3ème sur 4 au goal-average. Axel fait troisième de sa poule avec un manque de réussite dans les moments classiques avec des balles litigieuse. A quand la vidéo en D2 ?
Paul s’impose dans une poule plus accessible.
Pour les matchs de classement, Noa ne trouve pas la solution et termine 13ème. Il y aura des jours meilleurs.

Axel rate le coche dans le barrage puis s’impose avant d’offrir un match épique pour la place 9-10. De bonnes choses réalisées mais la maladie du service raté revient en force à la belle. Dommage. ! Le coach en a profité pour faire connaissance avec le patrimoine local.

Enfin Paul, passe un tour et joue sa demi-finale. Alors qu’il a le match en main, il dégoupille pour s’incliner dans un match frustrant. Le dernier match lui permet d’obtenir une belle 3ème place.


Au final, un bon après-midi dans le sud, de bonnes choses, une pathologie du service à soigner pendant les fêtes et … toujours le sourire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils